« Les idées sont le moteur de la recherche », affirme la conférencière invitée à l’assemblée publique annuelle de la FCI

9 novembre 2017

Fabiola Gianotti parle avec ses mains

OTTAWA (ONTARIO) – « Notre plus grand défi consiste à expliquer aux gens l’importance de la science fondamentale », a déclaré Fabiola Gianotti, directrice générale de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), à l’occasion de l’assemblée publique annuelle de la Fondation canadienne pour l’innovation, le 7 novembre dernier. Devant un vaste public réuni à Ottawa, Mme Gianotti a parlé des recherches révolutionnaires menées par l’organisation et des collaborations rendues possibles, grâce à ce modèle novateur, entre plus de 3 000 scientifiques de 40 pays qui cherchent à mieux comprendre la structure fondamentale de l’Univers.  

Visionner : Mme Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN, prend la parole à l’assemblée publique annuelle de la FCI.

[LÉGENDE] : Mme Fabiola Gianotti, directrice générale de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), parle de l’importance de la recherche axée sur la découverte en innovation et du rôle essentiel de la prochaine génération de chercheurs dans le dévoilement des mystères de l’Univers à l’occasion de la vingtième assemblée publique annuelle de la FCI.

En plus de la communication donnée par Mme Gianotti, la vice-présidente du conseil d’administration de la FCI, Mme Margaret Bloodworth, a présenté le plus récent rapport annuel de la FCI, pour l’exercice financier s’échelonnant du 1er avril 2016 au 31 mars 2017, intitulé La recherche au service des collectivités. Elle a souligné certains faits saillants de l’année, dont la célébration du 20e anniversaire de la FCI, l’administration du processus de sélection des lauréats des Prix du Gouverneur général pour l’innovation, la participation à l’examen du soutien fédéral à la science fondamentale et le financement de projets de recherche de calibre mondial aux quatre coins du Canada. « En octroyant au cours de la dernière année plus de 470 millions de dollars à 507 projets d’établissements partout au pays, il ne fait aucun doute que la FCI continue à jouer un rôle vital dans le renforcement des capacités de recherche et d’innovation du Canada », a affirmé Mme Bloodworth.

La présidente-directrice générale de la FCI, Mme Roseann O’Reilly Runte, a présenté les états financiers de 2016-2017. Elle a fait valoir que la FCI n’a rien perdu de sa pertinence pour répondre aux besoins en infrastructure de recherche d’une nouvelle génération de chercheurs ambitieux. « Nos jeunes veulent redonner à leur collectivité et au monde entier », a-t-elle indiqué. « Ils veulent trouver des solutions aux problèmes en matière d’environnement, de santé et d’économie. Assurément, nous avons besoin d’eux. »