Novel oil sampling tool means business

Un nouvel instrument d’échantillonnage du pétrole trouve preneurs

Une entreprise dérivée de la University of Calgary se taille une place de choix dans le secteur pétrolier et gazier grâce à un nouvel instrument
24 avril 2014

Pour une large part, le pétrole albertain est lourd et enfoui dans des gisements, emprisonné dans les roches et le sable. Il est aussi parfois assez épais et collant, ce qui en rend difficile l’extraction. La mise au point de procédés d’extraction plus efficaces, abordables et écologiques coûte à l’industrie des sables bitumineux 15 milliards de dollars par année.

Les sociétés pétrolières et gazières de la province s’appuient sur des échantillons de sol et de pétrole pour repérer où se trouvent de fortes concentrations de pétrole moins visqueux où ils peuvent installer des puits. En 2006, Steven Larter, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géologie du pétrole, et son équipe de la University of Calgary ont créé l’entreprise dérivée Gushor Inc. et conçu un instrument qui est aujourd’hui la norme de l’industrie pour mesurer la viscosité du pétrole par ces échantillons propres et rentables,.

Le PlungerMC, un cylindre hydraulique de la taille d’une grande tasse à café fixé à un vérin hydraulique, exerce une forte pression sur la roche, similaire à celle dans les gisements à 4 000 mètres sous le sol, extirpant littéralement le pétrole des grains de sable et des roches pour produire un échantillon propre.

En 2013, Schlumberger, la plus grande société du secteur pétrolier et gazier à l’échelle mondiale, a fait l’acquisition de Gushor dont les 17 employés travaillent maintenant pour le géant pétrolier dans le laboratoire de Gushor en périphérie de Calgary. Le PlungerMC est aujourd’hui utilisé par la plupart des entreprises pétrolières et gazières de la planète.

Le PlungerMC est le fruit de recherches menées par le groupe de Steven Larter au moyen d’équipement financé par la Fondation canadienne pour l’innovation. Ces travaux publiés ont permis de déterminer les processus géologiques et microbiologiques nécessaires pour transformer le pétrole brut en pétrole lourd, et en bitume dans les gisements. Fort de ces nouvelles connaissances et du procédé d’échantillonnage du pétrole lourd dans les gisements, Gushor est parvenu à localiser plus précisément où se trouvait le pétrole moins visqueux à l’intérieur d’un gisement.

L’un des étudiants des cycles supérieurs de Steven Larter, Jennifer Adams, devenue plus tard directrice générale de l’entreprise, y a vu la possibilité de vendre ce savoir et de concevoir un instrument pour que le secteur pétrolier et gazier puisse économiser temps et argent.