A better way to measure pain in children

Trouver une meilleure façon de mesurer la douleur chez les enfants

Doctorant, Emmanuel Alabi cherche une façon d’évaluer objectivement la douleur pour aider ceux qui sont incapables de communiquer
2 octobre 2017

Vous a-t-on déjà demandé à l’hôpital de quantifier votre douleur sur une échelle de un à dix? Il s’agit d’un outil hautement subjectif. Comment être certain que deux personnes qui situent leur douleur à 7 éprouvent bel et bien la même intensité de douleur? Surtout, comment une personne incapable de communiquer, par exemple un nourrisson, peut-elle exprimer aux médecins cliniciens ce qu’elle ressent? Emmanuel Alabi s’emploie à remplacer ce système d’évaluation par une approche plus objective grâce aux recherches qu’il mène à l’école d’optométrie de la University of Waterloo. Dans un laboratoire financé par la FCI, Emmanuel réalise des essais cliniques qui enregistrent les réactions involontaires de l’œil soumis à des stimulus afin de mettre au point une méthode de mesure de la douleur qui évitera aux cliniciens d’avoir à essayer de deviner.

Retourner à la collection #JeSuisInnovation

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :