Earlier and better treatments for healthier kids

Images d’appareils médicaux disposés en forme de poumons humain

Des traitements plus précoces et plus efficaces… des enfants en meilleure santé

À l’hôpital SickKids de Toronto, une équipe de chercheurs et de cliniciens s’attaquent à l’obésité et aux maladies pulmonaires chez les enfants.
12 octobre 2017

Scientifique chevronné à l’hôpital SickKids de Toronto, Martin Post sait que la détection et le traitement plus hâtif des maladies chez les enfants améliorent grandement leurs chances de vivre longtemps et en santé.

Financé par la FCI, le nouveau Centre for Advanced Pediatric Imaging and Therapy of Obesity and Lung de l’hôpital permettra d’atteindre cet objectif grâce à des approches de diagnostic et de traitement novatrices.

En ce qui concerne l’imagerie, M. Post et ses collègues utiliseront des méthodes non invasives inédites pour examiner les jeunes patients. Par exemple, vu que les nourrissons sont incapables de retenir leur souffle comme requis pour le test diagnostique habituel de la fonction pulmonaire, les médecins doivent utiliser des tomodensitogrammes obtenus par radiation. Au nouveau centre de recherche, ils utiliseront des gaz polarisés, plus sécuritaires pour rendre les poumons visibles pour l’imagerie par résonance magnétique.

Ils feront également progresser des thérapies par cellules souches uniques au monde. M. Post imagine la création de cellules « bruleuses de graisse » pour aider les patients obèses et de cellules « nettoyeuses de mucus » pour traiter la fibrose kystique, et même la fabrication de morceaux de poumon directement en laboratoire.

Le centre constituera un véritable phare, rassemblant sous un même toit, les plus brillants cerveaux : spécialistes en imagerie, spécialistes des troubles respiratoires, endocrinologues, chercheurs en obésité, biologistes spécialisés en cellules souches et d’autres encore.

« Ils travailleront tous ensemble, souligne M. Post, c’est probablement l’aspect le plus stimulant. »

De l’approche multidisciplinaire du centre naitront des idées et des points de vue originaux. Mais en plus, la collaboration étroite entre les cliniciens et les chercheurs en laboratoire simplifiera et accélèrera la transformation des découvertes en traitements efficaces pour les patients.

En fin de compte, conclut le chercheur, cela se traduira par des enfants en meilleure santé, au Canada et ailleurs dans le monde.